Ce site utilise des cookies. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Obtenir plus d'informations.

La Fondation Joan Miró de Barcelone

La Fondation Joan Miró est un centre artistique d’importance capitale, le principal site consacré à cet artiste, qui comprend plus de 14 000 de ses œuvres. Elle est le fruit d’une dynamique très particulière, dont l’architecte Josep Lluís Sert fut le grand catalyseur, qui fit appel à divers notables de Barcelone afin de convaincre le conseil municipal de céder un terrain de Montjuïc pour y construire un musée permanent dédié à l'œuvre de Joan Miró.

Josep Lluís Sert prit en charge le projet de musée, un édifice rationaliste qui constitue un exemple international pour tous les amateurs d'architecture. Il s'agit d'une structure ouverte, en parfaite communion avec la nature, qui reçoit chaque année environ un million de visiteurs. Elle comprend différents espaces répartis autour d'une cour centrale dans laquelle des concerts d'été sont présentés, et est parsemée d’oliviers et de caroubiers, des arbres méditerranéens traditionnels. Dans tout l'immeuble règnent la paix et la tranquillité, et sa terrasse offre une des vues les plus spectaculaires sur Barcelone.

Joan Miró est un artiste complet, qui s’exerçait dans diverses disciplines. La preuve en est la collection de la Fondation, qui comprend 217 peintures, 178 sculptures, quelques 8 000 dessins, textiles et poteries, des affiches et même des essais ainsi que des centaines de documents. La collection retrace en détail la trajectoire et l'évolution de l'artiste catalan, depuis ses premières œuvres datant de sa formation à Barcelone, jusqu'à sa dernière période créatrice, à travers les créations nées de son séjour à Paris dans les années 1920, l'influence du surréalisme, et son implication dans les guerres du XXè siècle. Ainsi, avec des œuvres comme La bouteille de vin (1924), Le sourire d'une larme (1974) et Le tapis de la fondation (1979) nous pouvons profiter de toute la créativité de Miró.

Bien que l'œuvre de Miró soit dispersée dans toute la ville de Barcelone, avec une grande Mur de céramique au Terminal 2 de l'aéroport, une sculpture Femme et oiseau dans le parc Escorxador ou la mosaïque Plaine de l'os sur Las Ramblas, c’est à la Fondation que l’on peut le mieux comprendre le génie de cet artiste.

Loading More Content
No More Content