Ce site utilise des cookies. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Obtenir plus d'informations.

Hospital de la Santa Creu i Sant Pau de Barcelone

Les pavillons modernistes de l’Hospital de la Santa Creu i Sant Pau, qui portent la signature du grand architecte Lluís Domenech i Montaner, constituent un des meilleurs exemples d'architecture de Barcelone au début du XXe siècle. L’intérêt de cet ensemble est de combiner la fonction de cet hôpital avec un design artistique, en épousant les formes naturelles inspirées par les architectes modernistes catalans.

L'origine de l'Hospital de la Santa Creu (Hôpital de la Sante-Croix) remonte à 1401, quand il fut décidé de fusionner en un seul bâtiment des petits hôpitaux jusque-là dispersés dans la ville de Barcelone. Un imposant édifice gothique fut ainsi construit dans le quartier du Raval, pour accueillir le nouvel hôpital de la ville, sous les auspices du roi catalan Martin Ier l'Humain. Pendant 400 ans l'hôpital s’étendit et fut rénové, mais au milieu du XIXe siècle une nécessaire expansion et modernisation s’avéra impossible à réaliser à partir des anciens bâtiments médiévaux.

A cette époque Pau Gil i Serra, un banquier catalan établi à Paris et mort en 1896, laissa une partie de sa fortune à la ville de Barcelone afin d’y construire un nouvel hôpital sous la protection de Saint Paul. La concomitance entre la nécessité d'une réhabilitation de l'Hospital de la Santa Creu et le dernier testament du banquier rendit possible le lancement de la construction d'un nouvel hôpital de la ville, qui fut appelé Hospital de la Santa Creu i Sant Pau, sur un terrain de 9.000m²  situé près de la Sagrada Familia.

Le projet de nouvel hôpital fut attribué à Lluís Domenech i Montaner, qui répartit toutes les installations entre 48 pavillons reliés par un réseau de passages souterrains, conçus pour protéger les patients contre les intempéries. Les travaux du nouvel hôpital commencèrent en 1902.

Finalement 27 pavillons seulement furent construits, sur les 48 planifiés; mais chaque pavillon était unique et différent des autres. Des vitraux, des sculptures et des gargouilles, des frises et des bas-reliefs de Pau Gargallo, ainsi que des peintures, des mosaïques et du fer forgé ornèrent chaque recoin de l'hôpital.

En 2000 les travaux commencèrent par la construction d’un grand bâtiment, qui permit d’accueillir progressivement tous les services situés dans les anciens pavillons modernistes. À l'heure actuelle, ceux-ci sont en cours de réhabilitation et de remise en état, afin d’accueillir divers organismes internationaux.

L’antique édifice médiéval de l’Hôpital de la Sante-Croix est aujourd'hui le siège de la Bibliothèque de Catalogne et de l’Institut d’Études Catalanes.

  • Hôpital de la Santa Creu i Sant Pau
    Sant Antoni Maria Claret, 167
  • IMPRIMER IMPRIMER
Loading More Content
No More Content