Ce site utilise des cookies. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Obtenir plus d'informations.

La Pedrera ou Casa Milà, hommage à la Méditerranée.

Barcelone est une des grandes capitales architecturales du monde, en grande partie grâce aux trésors qu’a conçus l’architecte Antoni Gaudí dans cette ville. L’édifice le plus imaginatif qu’il a construit est La Pedrera, ou Casa Milà, fruit de quatre années de travail, de 1906 à 1910, au service de l’imagination plus qu’audacieuse de ce génie.  On ne peut donc pas être étonné que ce joyau ait été déclaré Patrimoine de l’Humanité et soit demeuré à l’avant-garde de l’architecture, un siècle après. Il s’agit d’une œuvre intemporelle, de grande actualité, aucunement passée de mode parce qu’elle est unique et à la fois toujours surprenante pour l’œil du visiteur.

La Pedrera est située au numéro 92 du Passeig de Gràcia, une des rues les plus majestueuses de la capitale catalane. Gaudí créa cette œuvre charmante pour honorer la commande de la famille Milà. L’architecte s’est mis à travailler sur cet édifice après avoir achevé la Casa Batlló, une autre de ses créations les plus célèbres. En considérant La Pedrera, on comprend pourquoi il est évident que Gaudí ait été reconnu comme l’architecte des formes impossibles. Il suffit simplement de fixer les yeux sur la façade de l’édifice pour découvrir un jeu fascinant de lignes convexes et conclaves.

Aux yeux de ceux qui contemplent La Pedrera, l’effet obtenu est celui du mouvement produit par les vagues de la mer, comme si Gaudi rendait hommage à la Méditerranée. Ce n’est pas en vain que l’architecte utilisa des techniques d’ingénierie navale pour construire cet édifice, décoré avec des balcons de fer forgé qui imitent la végétation. Un autre détail est la forme dans laquelle les pierres ont été taillées, à l’aspect rouge, qui fait penser à une carrière (pedrera), mot catalan qui fut utilisé pour nommer la maison. Tout l’ensemble forme une sorte de grande sculpture en mouvement qui semble guider le visiteur jusqu’à la terrasse. Là, Gaudí façonne des éléments sinueux et curvilignes conçus ainsi grâce à une imagination plus émotive qui se traduit par des cheminées recouvertes de cristaux. La Pedrera est ainsi le vrai fruit d’une imagination fertile.

Loading More Content
No More Content