Ce site utilise des cookies. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Obtenir plus d'informations.

Sant Jordi à Barcelone

La légende la plus répandue à propos de Saint Georges est sans doute celle du dragon, où le saint est représenté en soldat ou en chevalier combattant un être monstrueux (le dragon) qui vit dans un lac et qui effraie une population située en Libye. Cet animal exige deux agneaux quotidiens pour être nourri, pour ne pas s'approcher de la ville. Suite à cette exigence, les éleveurs ne possédaient presque plus de brebis et décidèrent de lui livrer chaque jour une personne vivante, tirée au sort. Un jour, le sort tombe sur la fille du roi; mais quand le monstre s’apprêta à la manger, Sant Jordi la sauva. C’est pourquoi, en Catalogne, Sant Jordi est le patron des amoureux. La légende de Sant Jordi a été écrite au 13ème siècle par Santiago du Tourbillon, dans son œuvre "La Légende dorée".

Plusieurs siècles auparavant, à l'époque médiévale, les nobles organisaient des tournois dans ce qui constitue maintenant le quartier du Born, dans le centre de la capitale catalane; au cours de ceux-ci, les dames recevaient des roses et des fleurs en présents.

Il faut reconnaître que la coïncidence du Jour du Livre avec la fête de San Jordi n'a rien voir avec le saint. La célébration du Jour du Livre a commencé le 7 octobre 1926, en commémoration du jour de la naissance de Miguel de Cervantès. L'idée fut lancée par l'auteur et éditeur de Valence, Vicent Oeillet Andres, qui s’était établi à Barcelone, et qui l'a proposée à la Chambre Officielle du Livre de Barcelone. Le 6 février 1926, le gouvernement espagnol l'a acceptée, et le roi Alphonse XIII a signé l'arrêté royal qui instituait la « Fête du livre espagnol ». En 1930, il fut décidé d’en changer la date pour la transférer au 23 avril, jour de la mort de Cervantès. Il faut dire que Miguel de Cervantès entretenait d’excellents rapports avec Barcelone, une ville sur laquelle il a formulé des éloges importants dans son œuvre « Don Quichotte de La Manche », dans laquelle le personnage principal visitait une presse. En 1995, l'UNESCO a institué le 23 avril comme jour mondial du livre et du droit d'auteur. On estime que plus de 80 pays du monde fêtent le Jour du Livre à cette date, même si la Grande-Bretagne et l'Irlande le fêtent le 14 mars. Il convient aussi de rappeler que le 23 avril 1981 décédait un grand auteur catalan, Josep Pla, et que le 23 avril 1616 décédait le dramaturge anglais William Shakespeare.

Actuellement, les Barcelonais conservent encore la coutume de donner une rose à la personne qu’ils aiment ou à leurs amis, compagnons et parents, à l’occasion de la traditionnelle festivité de Sant Jordi. Elle est célébrée chaque 23 avril dans toute Catalogne, mais elle est empreinte d’un caractère plus massif et plus coloré à Barcelone et, spécialement, dans sur la Rambla.

Cette célèbre promenade qui conduit jusqu'au Port est remplie de boutiques de livres et de fleurs dès les premières heures du matin. Dès leur mise en place, une multitude de personnes se réunissent pour déambuler et satisfaire à la tradition, offrant une rose la personne aimée, en échange d’un livre. Pour les libraires et les éditeurs, c'est le jour de l'année où ils vendent le plus de livres ; pour les lecteurs, c'est une occasion unique de se rapprocher de ses auteurs préférés, puisque ceux-ci signent leurs œuvres en pleine rue.

La fête de Sant Jordi réunit sentiments et histoire, puisqu'elle se rattache à la légende du chevalier Sant Jordi qui a tué le dragon pour sauver la princesse. A cette époque, romantisme et culture se retrouvaient dans une même émotion.

  • Sant Jordi: livres et roses
    La Rambla
  • IMPRIMER IMPRIMER
Loading More Content
No More Content