Ce site utilise des cookies. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Obtenir plus d'informations.

Tibidabo, le sommet de Barcelone

Avec ses 516 mètres d'altitude, Tibidabo est le plus haut sommet du Collserola et, par conséquent, le meilleur point de vue sur Barcelone. Anciennement connu sous le nom de Puig de l'Àliga (Puit de l'Aigle), il fut utilisé en 1283 par le roi Pierre III "le Grand" d'Aragon pour définir les limites de Barcelone. C'est à partir du XVIe siècle que les moines de la région utilisèrent le terme Tibidabo, en se référant à la scène de l'Evangile de Matthieu où Satan soumet Jésus à la tentation, au sommet d'une colline, lui offrant la royauté sur la terre. Tibi dabo, en latin, signifie: je te donnerai.

Bien que, au Moyen Age, il y eut plusieurs chapelles et de petits centres de population, l'urbanisation de Tibidabo ne commença pas avant la fin du XIXe siècle, parce qu’il était situé loin de la ville et avait mauvaise presse. A l'occasion de l'Exposition internationale de 1898, les travaux commencèrent sur l’Avinguda del Tibidabo, avec la mise en place du tramway et du funiculaire, du parc d'attractions, de l'Observatoire Fabra et de l'église expiatoire du Sagrat Cor, entre autres.

Le Tramvia Blau (tramway bleu) est la ligne de tram qui mène de l'Avinguda del Tibidabo à la gare du funiculaire. Il fut inauguré en 1901, comme le Funiculaire du Tibidabo, le plus ancien en Espagne. Même aujourd'hui, emprunter le Tram Bleu et le Funiculaire constitue le moyen le plus romantique et le plus populaire pour atteindre le sommet de Tibidabo.

Les travaux de construction du Parc d'attractions commencèrent en 1899 ; il fut inauguré en 1901, en même temps que le funiculaire. Il s’enorgueillit d'être le plus vieux parc d'attractions d’Espagne. Parmi les anciennes attractions figurent toujours aujourd’hui l’Avion qui fut installé en 1928, et une collection d'automates si impressionnante que Walt Disney proposera un chèque en blanc en 1957 pour en acheter quelques-uns. Récemment furent inaugurés une montagne russe et un cinéma 4D.

L'église expiatoire du Sagrat Cor trouve son origine dans une petite chapelle qui Mme. Dorotea de Chopitea fit ériger pour célébrer la visite à Barcelone de son ami Saint-Jean Bosco en 1886. En 1902 elle décida de l’élargir, construisant alors une église dédiée au Sacré-Cœur, à l’image du Sacro Cuore di Gesù de Rome et du Sacré-Cœur de Paris. La construction de l’église fut confiée à l'architecte catalan Enric Sagnier i Villavecchia, et dura plus de 60 ans. Le palais de Mme. Dorotea de Chopitea à Barcelone est aujourd'hui devenu l'Hôtel Granvia, de la société Nunez i Navarro Hotels.

L'Observatoire Fabra fut construit en 1902 par Camil Fabra, marquis d’Alella et ancien maire de Barcelone, qui fit un don à l'Académie Royale des Sciences et des Arts de Barcelone pour financer sa construction. Le bâtiment fut conçu par l'architecte Josep Domenech i Estapà ; il fut inauguré en 1904 en présence du roi Alphonse XIII. Actuellement, l'Observatoire Fabra recueille des données météorologiques et sismiques et collabore avec l'observatoire de Poulkovo (Russie) sur divers programmes de surveillance des astéroïdes et des comètes.

Loading More Content
No More Content